Désert des Agriates, de Saleccia à St-Florent par le Lotu : on n’y a vu que du bleu

26-27 mai 2021 : Sans transition, nous passons de la haute montagne dans le cirque de Bonifatu, à la mer sur le sentier du littoral dans le désert des Agriates. En cette période le désert est encore très très vert et les montagnes en fond bien enneigées.

Le bateau ‘Taxi-plage’ sur lequel nous avions réservé nous annonce 20 minutes avant le départ qu’en raison  du vent, notre trajet est annulé.  on se rabat précipitament sur la compagnie ‘Popeye’ qui lui maintient  la rotation. Certes le débarquement est mouvementé (dans l’eau jusqu’à la ceinture) mais pas de quoi annuler.

Mais les couleurs tahitiennes de la mer nous font vite oublier les vêtements trempés :

Nuit au camping U Paradisu à 500 m de la plage, le seul hébergement possible dans le désert des Agriates, dans un pailler rustique mais confortable. Le gérant est musicien dans une seconde vie et nous sympathiserons bien avec lui. Dormir sur place est aussi le seul moyen de profiter le la plage déserte (le soir et le matin)

Le lendemain matin, chemin très sympa depuis le camping de Saleccia jusqu’à la plage du Lotu avec un gué facile à franchir :

et plusieurs paillers (abris de bergers en pierres sèches, même le toit, et sans poutres)

L’arrivée sur la plage du Lotu est superbe avec en 1er arrière plan le rocher du chien et en second arrière-plan le début du Cap Corse :

La belle petite plage du petit Lotu est occupée par les vaches sauvages. Comme l’une d’entre elles nous avait chargé la veille, nous n’insisterons pas et pique-niquerons plus loin, sous la tour génoise.

Petite montée au passage sur le rocher du chien avec naturellement une superbe vue depuis le sommet :

Superbes orpins sur le chemins dans les rochers :

 

Tour génoise très originale qui laisse penser en la regardant depuis le Nord qu’elle est en parfait état, alors que côté Sud, elle est totalement en ruine :

Seconde partie de la rando avec le passage du Fiume Santu qui « passe crème » comme nous l’avait promis le pilote du bateau (il faut exceptionnellement s’en mettre jusqu’à la taille).

Vue sympa sur la citadelle de St-Florent au fur et à mesure que nous approchons de la fin (avec zoom) :

Baie de Forlani à l’arrivée :

Infos pratiques : A St-Florent, plétore de bateaux rapides semi-rigides pour rejoindre les 2 plus belles plages, celles du Lotu la plus proche et Salleccia la plus longue. Seule possibilité de passer la nuit : camping U Paradisu sur la place de Saleccia. 3/4h de marche de Saleccia au Lotu – 2h du Lotu à la tour Génoise puis 2h jusqu’à l’ande de Fornali. De là, 1/4h de piste à pied (le sentier littoral n’existe pas sur cette partie) jusqu’à la route de St-Florent et la plage devant le camping Aqua Dolce.  Au total, sans compter les arrêts depuis Saleccia, 5h de marche.

Possibiliter de louer des quads à St-Florent et d’emprunter la piste des 4×4 près du hameau de Casta jusqu’à Saleccia.

A noter : sur la plage du Lotu le gros bateau de 200 places du Popeye ne peut plus déposser ses passagers sur le ponton bien qu’il soit en parfait état car il n’est pas situé sur la commune de St-Florent (histoire corse peut-être). Donc le transbordement jusqu’à la plage de fait par les bateaux semi-rigides.

Par ailleurs, le commentaire de Fabrice sur ce post n’est pas une blague : une vache a bien encorné un homme en février dernier sur ce même sentier du littoral.  La charge que nous avons subie n’est donc pas isolée. Soyez vigilants …

 

2 thoughts on “Désert des Agriates, de Saleccia à St-Florent par le Lotu : on n’y a vu que du bleu

  1. Vous avez bien fait d’éviter les vaches. Un touriste est mort il y a quelques semaines sur ce même sentier, encorné par une vache.
    Effet confinement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *