CARTES BANCAIRES

*  Tout d’abord, nous vous conseillons vraiment d’emporter au moins 2 cartes bancaires avec vous, le top étant une de type Visa et une de type MasterCard + 1 de secours.

D’abord parce que dans quelques pays encore, certains ATM ou certains commerçants ne prennent qu’un seul type de carte : soit Visa, soit Mastercard.

Ensuite par sécurité, au cas où l’une dysfonctionne. Parfois, c’est votre banque elle-même qui la bloque, même lorque vous les avez prévenus comme conseillé ci-dessous. De plus, dans certains pays, les ATM fonctionnent aléatoirement : au Népal, sans liquide car arrivés dans la nuit à Katmandu par un vol retardé, nous devions reprendre l’avion le lendemain matin tôt pour Lukla, région dépourvue d’ATM, et nous avons dû faire dans le stress 14 ATM dans toute la ville avec 3 cartes bancaires pour qu’une seule carte soit enfin acceptée au bout de  …42 essais.

*  Désormais, vous pouvez enfin échapper au racket des banques classiques pour les frais de retrait et les paiements à l’étranger. Et si vous voyagez beaucoup en dehors de la Communauté Européenne où tous les frais ont été abolis (quand l’Europe facilite la vie des citoyens, il faut le dire aussi), cela chiffre vite. Pour notre Tour du Monde – Saison I, nous avons eu près de 500 € de frais bancaires (+ coût des cartes) avec le Crédit Agricole. Pour notre Tour du Monde – Saison II,  0 € grâce aux cartes en plus gratuites des banques en ligne, ET un meilleur taux de change !

Nous avons testé avec bonheur les cartes gratuites à l’étranger type N26 et Boursorama :  Celà fait tout drôle de n’avoir aucun frais… Et le taux de change reste très correct.  Pour les 2 cartes que nous avons testées, avantage sensible selon nous à Boursorama avec une offre plus complète dont une Visa PREMIER gratuite (Ultime), et un plafond de retrait sans frais bien plus important. Mais ATTENTION, un bémol car cela ne va pas durer semble-t-il : si vous ne payez pas chaque mois au moins une fois avec la carte, Boursorama vous facture 15€/mois d’inactivité et N26 commence à mettre des limites de retraits gratuits avec sa carte gratuite. Les cartes payantes n’ont pour le moment pas trop de restrictions. Donc les changements de règles devenant fréquents, vérifiez si ce que nous disons n’a pas évolué. Malgré cela ces cartes gratuites valent vraiment le coup.

Ne payez donc plus jamais en dehors de l’Europe avec une carte de grande banque classique. Vous pourrez voyager plus longtemps grâce aux économies réalisées. Et vous suivez en direct vos dépenses.  Votre smartphone vous donne même le débit converti en € alors que vous n’avez pas encore emballé vos achats !

Sachez toutefois que dans certains pays, des distributeurs ATM prélèvent tout de même des frais (pour tous les types de cartes et quelle que soit la banque) au moment où vous retirez : mais ils doivent, en principe, vous indiquer le montant (qui peut être élevé, 5% par exemple) et demander si vous acceptez ces frais ou non au début de l’opération. Libre à vous de refuser et en tester un autre à côté qui lui sera peut-être sans aucun frais, comme cela nous est souvent arrivé.  Evidemment, dans certains pays, pour trouver un second ATM en état de marche, cela peut se chiffrer en heures de recherches … Un tuyau possible pour éviter les ATM à frais : nous avons remarqué que dans certains pays comme l’Afrique du Sud, ils se trouvaient en général à l’intérieur de commerces. Les « sans frais » sont plutôt dans les espaces publics.

*  Si vous voyagez beaucoup, prenez une carte Visa PREMIER ou Master card GOLD. Vous aurez très vite amorti le surcoût éventuel (gratuité chez certaines banques en ligne). En effet, les GOLD et PREMIER comprennent des avantages et assurances très intéressantes pour les voyageurs, très souvent méconnues ou sous-estimées :

Assurance remboursement de franchise pour les locations de voitures : l’assurance est comprise automatiquement dans le prix de la location (CDW ou LDW). Mais , il y a une toujours franchise, parfois élevée (2000 € par exemple). En cas d’accident ou vol, pn ne pourra jammais vous réclamer cette plus que cette franchise, mais au moindre impact . TOUS les loueurs chercheront à vous fourguer leur assurance dite de rachat de franchise qui fait que vous n’aurez rien à payer. Le prix est en général exhorbitant et il nous est arrivé à plusieurs reprises qu’elle coûte plus cher que la lication elle-même. Donc surtout ne vous faîtes pas avoir car si vous acceptez (sous le baratin souvent fallacieux du vendeur, ou simplement en vous disant  »au moins, je suis tranquille »), vous vous ferez avoir sur tous les tableaux :  1- En payant avec une Gold ou Premier, vous êtes automatiquement, gratuitement, et efficacement couverts, nous l’avons testé. Il y a peu de cas exclus comme par exemple les véhicules coûtant très cher. 2- Si vous prenez le rachat de franchise du loueur,  l’assurance de votre carte bancaire ne fonctionnera pas. Or en général, celle proposée par les loueurs est plus restricive : elle ne couvre pas souvent les bris de glace, incident très fréquent.

Ce sont des cartes de crédit : or les loueurs exigent de plus en plus des cartes de crédit et rejettent celles de débit (telles Visa Electron ou Maestro) pour garantir le paiement de la franchise. Ceux qui  les acceptent, bien évidemment vous imposent de souscrire à une assurance complémentaire en compensation. Et oui, bravo ! Vous avez deviné : cette assurance est étonamment hors de prix…

– Assurance en cas de retard, perte, vol ou dommages liées à aux bagages.

– Responsabilité civile à l’étranger, remboursement de tout ou partie des frais de voyage en cas d’interruption ou d’annulation non volontaire de votre séjour : bien sûr, en cas de maladie par exemple, un certificat médical sera notamment exigé.

Nous avons eu l’occasion de tester l’assurance avec le remboursement des frais de bris de pare-brise : cela a très bien fonctionné, et rapidement, par internet.

Bonus pour le fun : puisque l’on parle des assurances payées 2 fois, des centaines de skieurs achètent chaque jour avec leur carte Gold ou Premier des forfaits de ski avec assurance en sus. Alors qu’avec  la carte bancaire les forfaits et cours de ski sont remboursés en cas d’accident et le  matériel est assuré en cas de perte ou de vol.  Et en plus avec l’assurance multirisques habitation  sont géréralement compris les frais de secours  en cas d’accident sur les pistes. Vous serez peut-être même assurés 3 fois !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *