CHIANG MAI

Dés notre arrivée, nous avons adoré Chiang Maï :

Faut dire que c’était la première fois que l’on venait nous chercher à l’aéroport en véhicule privé climatisé sièges cuir, pour nous accompagner à l’hôtel.

L’ambiance ensuite : c’était la fête de l’eau (Songkran : le nouvel an Thaï, ce qui ne les empêche pas de souhaiter aussi le nouvel an occidental et Chinois, çà c’est le sens de la fête! !) : tout le monde est dans la rue à s’asperger aussi copieusement que joyeusement avec seaux, pistolets géants, bouteilles, bassines… tout ce qui peut contenir de l’eau ! Et bien des spectacles accompagnaient la fête le soir. Bien entendu nous n’y avons rien compris, mais les costumes des personnages étaient beaux et la chèvre géante manœuvrée par 2 hommes de la tête à la queue se trémoussait de façon hilarante.

Et pour compléter cette première impression, la gentillesse spontanée de tous les Thaïlandais (et pas que dans la relation commerciale) nous a emballé.

 

Infos pratiques pour Chiang Maï : – Nuits au Thannatee Boutique Hotel. Le terme ‘boutique’ signifie ‘de caractère’ et effectivement, cet hôtel a du caractère avec ses mini-cascades et sa déco. Service irréprochable, grands lits et bonne literie. Wifi excellent dans les chambres. Le breakfast est un déjeuner, pas vraiment petit : Plats Thai, eggs ham & susage, riz, soupe, salades, fruits frais découpés, yaourts, pâtisseries, tout à volonté naturellement. 1620 B la double.

– Le terminal de bus est à 60 B en taxi du carré centre-ville ancien soit une ½ h selon circulation.

– Les meilleurs taux de change sont au night market

– Le night market, destiné aux touristes, démarre à 17h. Allez vers 16 h juste au Nord au Warorot Market, celui des Thaï. Très pittoresque avec ses étals débordant de trucs séchés en tous genres (poissons, insectes…), de fruits étonnants dont le fameux durian puant, de fleurs magnifiques…Et comme il ferme à 17h, vous enchainez avec le night market. A gauche, dans un boui-boui sympa, notre repas le moins cher de tout notre voyage : 1,20 € pour 2 : Satay de poulet avec 10 petites brochettes chacun, le riz, la sauce cacahuète et les légumes, le tout excellent.  A droite, une façon particulière de ‘plier’ le poisson.

– Le tribal muséum : petit, mais tout neuf et pas mal fait. Si vous vous intéressez aux ethnies et surtout si vous allez faire un trek dans leurs villages, n’hésitez pas. Vous serez accueillis comme des rois car ils ne voient pas grand monde, excentrés comme ils sont. On vous mettra en marche une vidéo d’introduction de 15 minutes, puis vous monterez voir les costumes mis en valeurs dans des reconstitutions de scènes du quotidien. A l’extérieur, à l’entrée du lac, les huttes des différentes tribus ont été reconstituées. Dommage, c’était un peu à l’abandon quand on y est allés. Au milieu du King Rama IX lake dans le parc du même nom. Loin à pied depuis le centre à taxi co ou un tuk tuk à réserver pour le retour ou pour enchainer avec le Temple de Wat Pha Dat.

– Une ballade intéressante à la limite de Chiang Maï : Temple de Wat Pha Dat. Prendre un taxi co ou un tuk tuk jusqu’au temple blanc sans grand intérêt. Descendre par la route à gauche ou par le chemin à droite et vous tombez après 200m environ sur la partie ancienne du temple qui est perdu dans la forêt et a bien plus de charme. Ensuite vous pouvez prendre rive droite de la rivière un chemin qui descend sur Chiang Maï pour une petite rando nature avec vue sur la ville.

– Dans le centre ville, notre temple préféré est le Wat Phra Singh, avec une belle ambiance la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *