DOS d’ANE

  • 17 septembre 2019 : il nous faut quitter la Réunion ce midi mais nous avons encore envie de profiter du merveilleux spectacle du cirque de Mafate : lever 5h30, et bingo, le ciel est dégagé ! Si la grosse guêpe jaune dans la salle de bain ne nous retarde pas, nous devrions pouvoir passer Saint-Paul avant ses célèbres bouchons et avoir le temps de monter à dos d’âne. Euh, finalement, les majuscules  dans les îles Mascareignes, c’est important, car la vérité est que nous allons monter à Dos d’Ane. C’est un petit village perché 1130 m au-dessus de La Possession (visible ici en blanc par dessus la crête)

d’où l’on peut surplomber l’entrée du Cirque de Mafate, la seule sortie possible pour l’eau : la Rivière des Galets que l’on aperçoit ci-dessous 1km plus bas tout au fond.

Une marche d’à peine 15 minutes  nous amène au Cap Noir. De là, vous avez une vue époustouflante sur tout le cirque de Mafate jusqu’au fond au Sud fermé par le col du Taïbit.

On aperçoit sur la paroi verticale a mi-hauteur la canalisation dite des orangers. Si vous cheminez dessus, cela vous fait une incroyable randon

née, exceptionnellement horizontale sur plus de 10 km, à surplomber des paysages à couper le souffle. Le chemin est relativement large donc secure avec un minimum de vigilance,  mais évidemment, vertige s’abstenir. Alors pourquoi avoir préféré d’autres circuits ? Parce que l’on échappe difficilement à un aller-retour sur ce parcours.

Le coeur serré, nous abandonnons à Dos d’Âne les beaux bâtons de bois que nous avions taillé et qui nous ont tant aidés au Pitons des Neiges entre autres. Ils ont même sauvé une jeune femme en difficulté à qui nous les avions prêtés dans le cirque de Mafate.  Nous espérons qu’ils auront une seconde vie en aidant d’autres randonneurs.

Le temps d’admirer encore quelques petites merveilles avicoles comme ce nid d’oiseau tisserand ou cet oiseau du paradis, et il nous faut filer sur Rolland Garros ou un grand chelem nous attend :  à l’enregistrement,  4 hôtesses sur 4  sont des hommes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *