ILE MAURICE : Le SUD

Du 17 au 20 Septembre 2019 : Toutes nos excuses à tous ceux qui nous suivent assidûment pour l’interruption du Blog-Trotter due à un très lâche lâchage de notre ordi. C’est donc reparti, dans la limite de la dispo des wifi qui se font rares actuellement.

Après la verticale Réunion nous débarquons donc sur l’île Maurice qui nous a du coup paru toute plate. Elle est pourtant tout aussi volcanique, mais comme elle est beaucoup plus ancienne, elle s’est tassée avec l’âge.  Nous démarrons par le Sud de l’ïle car nous y avons trouvé chez Isabelle et Dimitri, un havre de paix, de convivialité et de gastronomie.

Nous attaquons par la cascade de Rochester dans un bel amphithéâtre de colonnes basaltiques :

Toujours à l’intérieur des terres, alors que l’on suivait une petit route sinueuse dans la forêt, nous découvrons sur la gauche, cette immense avenue sortie de nulle part : de véritables Champs-Elysées champêtres.

On ne peut évidemment pas s’empêcher d’aller voir au bout. Surprise, c’est le plus grand temple Hindou de l’île, celui de Grand Bassin. Les jours de cérémonie, cela doit être grandiose… ou infernal.

La côte est magnifique, avec par exemple la plage tranquille du Bouchon.

… ou le cap de  »Baie… du Cap » :

Le morne Brabant reste un joyau malgré les grands hôtels de luxe qui ont envahit ses pieds. Il constituait le seul endroit de l’île où les esclaves en fuite pouvaient se cacher, alors qu’à la Réunion, ils pouvaient se planquer dans presque tout l’intérieur de l’île. La légende veut que lorsqu’ils ont vu des militaires tenter de gravir le Morne, ils ont préféré se jeter des falaises plutôt que d’être repris. Funeste méprise car les militaires venaient leur annoncer l’abolition de l’esclavage.

  

Nous terminons en tombant par hasard sur cet impressionnant banian :

One thought on “ILE MAURICE : Le SUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *