DANAKIL : le Lac KAROUM

30 novembre : Départ pour la dépression du Danakil, en dessous du niveau de la mer à -70 m. Arrêt ravitaillement à Wukro où règnent comme partout les tuk-tuks bleus :

Les moutons nous accompagnent pour faire les courses :

Puis on entame la descente de 2 400 m vers le Danakil :

Le paysage change rapidement et se désertifie :

Arrêt formalités à Berhale puis belle descente vers Hamadela :

On enchaîne tout de suite en allant vers le lac Karoum. Belles caravanes de dromadaires, mais ce sont probablement les dernières. Les camions commencent à les remplacer. Une première tentative il y a 3 ans avait avorté car les chameliers avaient mis le feu aux camions qui leur prenaient leur travail.

Notre 4×4 ne suit pas la piste-digue et prend un raccourci. Au bout de 10 minutes, çà devient boueux car l’eau du lac est toute proche du niveau du sol, et il finit par s’enliser. Mais les dessins de la terre salée asséchée à coté sont chouettes.

Nous faisons un arrêt au spa : un magnifique trou creusé naturellement dans le sel, dans lequel on flotte comme dans la mer morte. Sensation très étonnante pouvoir s’asseoir dans l’eau :

Coucher de soleil sur le lac Karoum :

Les habitations sont extrêmement sommaires à Hamedela et nous allons dormir au milieu, à la belle étoile. Plus rudimentaire tu meurs, mais on dormira bien sous la garde d’Orion au milieu d’un superbe ciel :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *