Nos plus BELLES RENCONTRES ANIMALES en MER

Les Baleines à bosses à Hervey Bay (Queensland – Australie) : Inutile de les poursuivre car lorsqu’elles qu’elles plongent, elles ressortent où on ne les attend pas. En fait, il faut couper le moteur et c’est leur curiosité naturelle qui va les amener autour du bateau. On pourrait presque les caresser ! Et effectivement, après une dizaine de minutes magiques, elles vont s’en aller tranquillement.

Où et quand voir les baleines à bosse pratiquement à coup sûr en Australie : Elles remontent le long des côtes Est et Ouest de l’Australie puis redescendent, entre Juillet et Novembre. Vous pourrez les voir côte Est, du Sud au Nord à Eden, Jervis Bay, Byron Bay, Hervey Bay, Whitsundays.

Et côte Ouest, sur le Ningaloo Reef près d’Exmouth. Hélas c’est généralement à partir de juillet, après le départ des requins baleines en juin. Il faut donc de la chance pour voir les deux mais cela arrive.

La baleine franche australe est visible elle sur la côte Sud de l’Australie, où elle vient mettre bas, entre juillet et septembre par exemple à Warrnambool au bout de la Great Ocean Road.

* Les Requins Baleine à Exmouth : Moments magiques lorsque l’on voit arriver le monstre la gueule ouverte et que l’on nage ensuite tout à coté de lui. Même si l’organisation derrière est impressionnante, ces instants restent inoubliables.

Où et quand voir le Requin Baleine pratiquement à coup sûr : Sur le Ningaloo Reef près d’Exmouth. Vous aurez droit à une seconde sortie si jamais vous n’en voyez pas pendant la période de leur présence, soit entre mars et juin. Nous avons eu la chance d’en voir à Kho Tao en Thaïlande en plongée, mais la rencontre beaucoup plus furtif car avec l’équipement, vous ne pouvez le suivre. A Exmouth, en PMT, pouvez le suivre très très longtemps si vous nagez bien… et qu’il ne plonge pas. Les Philippines sont réputées également : Oslob et Donsol. Mais les hordes de touristes et le nourrissage des requins gâchent tout. Un spot que nos enfants ont découvert avec bonheur en  Mars – Avril est au Nord de Palawan. Il y a beaucoup moins de monde, même si les ex-pêcheurs qui font les sorties ont tendance à les attirer avec une mixture de crevettes. Il est  visible également aux Maldives et dans la baie de Sodwana en Afrique du Sud.  

* Nager avec les Otaries à Jurian Bay (Côte Ouest Australie) : Nager et jouer avec les otaries est une des plus belles expériences de nos voyages. Elles sont très ‘friendly’ comme on dit ici : elles adorent venir jouer, se coller à nous. Si l’on accélère en donnant un bon coup de palmes, elles démarrent instantanément et viennent quasiment plaquer leur ventre contre nous, puis elles font un demi-tour serré pour recommencer la manœuvre de plus belle. Incroyable ce que ces animaux sauvages peuvent s’amuser avec une autre espèce que la leur qui plus est potentiellement la plus dangereuse pour elles après les requins. Pour en savoir plus, c’est par ICI.

Où nager avec des otaries : à

Jurien bay, à 220 km au Nord de Perth. Nous n’avons eu connaissance que de cet endroit, et encore, ce fût grâce aux infos d’un blog, les guides n’en parlant pas. Là il faut se renseigner au port, il y a un gars avec un bateau qui pourra vous amener vers l’île où elle vivent. 

* Les Dauphins à Lovina (Bali – Indonésie) : Le Dieu Tourismdemas a dit : ‘‘A Lovina, tu te lèveras à 4h du matin pour aller voir les dauphins au lever du soleil comme tout le monde ’’. C’est ainsi que tous les fidèles se retrouvent entre 5h30 et 7h30 au même endroit dans un concert de moteurs, à qui pourra s’approcher le plus des dauphins pour que la photo soit bonne sans qu’il y ait 10 bateaux en fond.  Alors que fait le touriste hérétique ? Il laisse tomber le lever du soleil au profit d’une bonne nuit et il s’arrange avec un pêcheur pour partir en amoureux à 8h le lendemain. Lorsqu’il arrive en une vingtaine de minutes dans le secteur où naviguent les dauphins, et bientôt, il se retrouve seul. Alors là, c’est le grand bonheur ! Les dauphins ce jour-là sont plus d’une centaine à pêcher dans le coin. Le spectacle est grandiose : certains font des bonds étonnants de hauteur tout en effectuant plusieurs tonneaux. Un festival, même à Marineland, ils ne savent pas faire çà !

Où voir des dauphins : Dans toutes les mers du monde à peu près, y compris en Méditerranée, vous pouvez en croiser. Ils viendront même peut-être s’amuser à la proue du navire. Mais c’est à Lovina que nous avons pu les admirer en aussi grand nombre, d’aussi près, sans les déranger et sans qu’ils soient nourris. Vous pouvez en voir quelques-uns de plus près et même les nourrir à Monkey Mia et Tin Can en Australie. Mais c’est beaucoup plus artificiel.  Il est très difficile en revanche de nager avec les dauphins en mer car si vous ralentissez le bateau pour vous mettre à l’eau cela ne les intéresse plus et ils s’en vont plus loin. Et si vous ne ralentissez pas, ils nagent trop vite.

* Les Raies Mantas depuis Nusa Lembogan : Depuis Nusa Lembogan, au large de Bali, il faut aller en en 20 minutes de bateau jusqu’à Manta Bay sur la côte de Nusa Penida. La mer est souvent agitée par des courants violents et par la houle car nous sommes entre l’océan Pacifique et l’océan Indien. La baie est un peu protégée mais les vagues se précipitent vers les falaises et c’est juste à cet endroit que nous apercevons une raie Manta. Et là, magie noire dessus, magie blanche dessous.

* Les Tortues Marines à Labuan Bajo : Vous ne pouvez pas les manquer : le spot s’appelle Turtle city et ce n’est vraiment pas usurpé. Nous en avons vu plus d’une vingtaine. Au début, on compte, puis très vite on laisse tomber, et on reste bouche bée, en serrant bien le détendeur quand même. La baie de Labuan Bajo est un paradis pour les plongeurs autant que pour les non-plongeurs. Des dizaines d’îles de rêve avec plages de sable blanc et récifs coralliens à portée de palmes.  Les courants entre Océan Indien et Pacifique sont ici les plus forts que nous ayons jamais vu mais Turtle City en est plutôt protégée contrairement au site des Raies Mantas.

* Les Requins Pointes Noires : C’est la seconde famille de requins que nous croisons après les requins dormeurs ou vaches, totalement inoffensifs. Les requins pointes noires représentent rarement un danger pour les humains, sauf s’ils sont excités par de la nourriture. Ceux qu’on a croisé ont eu tendance à fuir et nous n’avons pu en prendre qu’un petit jeune en photo. Mais ils sont magnifiques, très profilés, presque couleur métallisée et mesurent 1,50 m environ.

* Baliste Titan : en quoi une rencontre avec un baliste peut-elle être remarquable ? Que fait-il dans ce Top 10 ? Ce poisson pépère a certes une allure particulière et de belles robes colorées, mais d’autres comme les poissons Anges sont encore plus remarquables.  En fait, c’est qu’une espèce, le baliste Titan, le plus gros que nous connaissions puisqu’il peut atteindre 75 cm, a un comportement très particulier au moment de la reproduction. : nous nous sommes fait attaqués à Kho Tao en Thaïllande parce nous sommes entrés dans le cône de protection de son nid, sur le sable. La première fois que l’on se fait charger et mordre les palmes sous l’eau ! Plus de détails  sur cet article.

  

* Poissons clowns : Presque totalement dédaignés jusqu’à la sortie du film ‘Le monde de Nemo’, ils sont devenus des stars depuis. C’est vrai qu’ils sont craquants dans leur anémone. En revanche en pleine eau, certains peuvent faire mine d’attaquer, ce qui étonne toujours vu leur petite taille.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *